Voyage au Kirghizstan

Cet été, je suis partie en voyage au Kirghizstan avec mon amoureux. Cela faisait bien longtemps que je n’étais pas partie à l’aventure, sans les enfants. En avril dernier, on était parti découvrir un bout du Maroc avec les filles. Alors cet été, ça allait être un voyage rien que pour nous, sans contrainte. Pour en profiter à fond, librement ! Et cette aventure en Asie centrale aurait été bien trop différente avec les enfants. Je rêvais de Mongolie depuis longtemps. De galops effrénés dans les steppes, les cheveux au vent ! Mais la Mongolie, à part en voyage organisé (ce que je déteste), c’est compliqué de visiter. Et avec les enfants, dont ma petite de 4 ans 1/2, on n’aurait dû renoncer au cheval. Au pays des chevaux, cela aurait été vraiment dommage !

Un coup de tête

Puis je suis tombée sur une photo et un article sur pinterest qui parlait d’un voyage au Kirghizstan. Et ça a fait immédiatement coup de cœur ! Moi qui d’ordinaire ai tant de mal à me décider sur mes futures destinations, qui hésite sans cesse par peur d’être déçue ou de manquer quelque chose, quelques jours plus tard, je réservais les billets d’avion ! Et c’était parti pour presque trois semaines d’aventure en Asie mineure !!

Je suis hyper heureuse d’avoir été là-bas. Parce qu’on y a rencontré des gens simples, chaleureux et accueillants. On s’est fait des compagnons de voyage hyper gentils et intéressants dont on sait qu’on recroisera la route, tôt ou tard. Il y a eu aussi les rencontres éphémères qui durent le temps d’un repas ou d’un petit déjeuner et qui resteront un joli souvenir. Et parce que les paysages étaient juste à couper le souffle, grandioses et très variés. La nature y est encore intacte et majestueuse. Ceux qu’on appelle les « nomades » sont des semi-nomades. A la belle saison, ils montent leurs bêtes dans les alpages et vivent plusieurs mois dans leurs yourtes. Ce sont donc des éleveurs. Et accessoirement ils accueillent aussi les touristes qui passent par là !

Voyage au Kirghizstan

En premier lieu, on a débuté notre périple par Song Kul, un grand lac à 3000 m d’altitude. Trois jours de randonnées à cheval à travers les steppes kirghizes jusqu’au campement de yourtes au lac. C’était magnifique ! Certains ont osé se baigner dans l’eau glacée pendant que les guides lavaient leurs chevaux. Puis ils ont fait un match de foot, kirghizes contre touristes. Mais à 3000 m on est vite essouflé ! Le temps est ralenti ici. On s’assoit par terre et on contemple le paysage autour de soi. On a passé trois jours avec ceux qui sont devenus nos amis. Notre voyage débutait bien !

voyage en asie centralelac song kul trek au lac song kul trek a cheval au lac song kul voyage au kirghizstantrek a cheval au kirghizistan yourtes a song kul

Puis on s’est tous séparé pour continuer nos routes. On a alors rencontré d’autres personnes, pas moins adorables avec lesquelles on est resté trois jours encore. On a fait un tour en direction de Tash Rabat, Chatyr Kul, le grand lac et Köl-Suu, le petit lac. Ici j’ai subit un peu le mal des montagnes, avec des maux de tête et nausées qui sont passés avec une nuit de repos. Levée à 2000 m et couchée à 3700 m dans la même journée, ça a été un peu trop rapide pour moi !

Toujours à dos de cheval, on a monté un col à 4000 m avec des pentes impressionnantes, dignes de pistes noires. Cependant les chevaux passent partout, et il faut « juste » leur faire confiance ! Les paysages sont alors devenus très arides et lunaires ! Ce fut l’une des plus belles randonnées du séjour ! A Chatyr Kul, on a passé la meilleure soirée du voyage, en compagnie d’une famille kirghize éleveuse de yacks. On a été accueilli comme des rois avec le repas de fête, un plat à base de yack ! Grâce aux applications de traduction, on a pu communiquer un peu, poser des questions et surtout rire beaucoup !

Le lendemain je leur ai offert quelques photos de famille. Et on est parti en direction du lac Köl-Suu, à pieds cette fois. C’était jour de brume, mais peu importe, on était là pour monter jusqu’à ce petit lac vert. Et quoi de mieux pour une photographe qu’une ambiance mystérieuse  ? Les montagnes escarpées qu’on devinait à peine se dressaient juste devant nous, comme tout droit sorties d’un film. C’était magique !

On a finalement quitté nos compagnons de voyage pour faire une dernière rando à cheval tous les deux avec un guide. On a fait un petit tour de deux jours autour du lac Kol-Ukok, le plus joli petit lac turquoise. Autour de ce lac, il régnait une atmosphère de bout du monde, si paisible. On a hyper bien mangé dans cette famille, on s’est promené, on a joué avec les enfants, on a observé les chevaux.

Après ça, on est remonté un peu dans le nord du pays aux alentours du plus grand lac, Issik Kul. Il s’agit du deuxième plus grand lac alpin au monde, il fait 6000 m2 ! Il est si grand qu’on distingue à peine la rive en face. On s’est promené dans un joli canyon puis on a fait une rando à pied dans ce qu’on appelle la petite Suisse d’Asie centrale. Effectivement ça ressemble aux Alpes de chez nous, avec tous ces sapins et ces rivières.

Vous l’aurez compris, ce voyage au Kirghizstan a été fabuleux ! Si vous rêvez de Mongolie, je vous recommande le Kirghizistan ! Les gens y sont accueillants, chaleureux, aidants. La nature est immense et préservée. On y trouve toutes sortes de montagnes et de lacs, du plus petit au plus grand. Les paysages changent vite au fil des kilomètres. A cheval, ils défilent encore plus vite qu’à pieds sans pour autant empêcher de profiter, de discuter et de prendre des photos ! C’est un voyage très dépaysant et très différent de l’Asie du Sud Est aussi. Une destination encore peu connue donc peu fréquentée. Et même si on y rencontre beaucoup de Français (va savoir pourquoi ??), on se sent souvent seuls au monde et tout petit face à cette immensité.

Enfin c’est un pays vraiment très facile d’accès et il n’y pas besoin de visa. Il est facile aussi de se loger dans des guesthouses dans les villages ou de réserver des nuits en yourtes via les multiples agences qu’on trouve en ville. Le groupe facebook « voyager au Kirghizstan » ici m’a beaucoup aidée aussi à préparer notre voyage. Nos plans ont également évolué au gré des rencontres qu’on a faites sur place avec les autres voyageurs !